Offre d’achat

Vous avez trouvé votre maison. Bravo !! Prochaine étape: vous devez présenter au vendeur de la propriété une offre d’achat (convention d’achat-vente). Maison Achat vous explique plus bas ce qu’est une offre d’achat. Par contre, sachez que si vous avez décidez de faire affaire avec un agent d’immeuble, celui-ci se chargera de préparer l’offre d’achat pour vous.

Une offre d’achat c’est quoi

Il s’agit d’une entente écrite établissant les conditions selon lesquelles vous accepté d’acheter la propriété. Une fois que cette offre d’achat est acceptée par les vendeurs, cette offre a force exécutoire et oblige les personnes qui l’ont signée à respecter les conditions qui y sont exposées. Il s’agit donc d’un document juridique, un document donc qu’il ne faut pas signer à moins d’être certains de vouloir faire l’acquisition de la propriété.

Offre d’achat écrite c’est obligatoire?

Avant d’aller dans le détail de ce que comporte une offre d’achat, il faut savoir que l’agent d’immeuble est tenu de présenter votre offre d’achat au vendeur. Par contre il n’est pas tenu de l’écrire. Il y a une nuance. C’est à dire qu’une fois que vous aurez indiqué à l’agent d’immeuble le prix de l’offre d’achat que vous voulez faire, si l’agent croit que le vendeur va rejeter l’offre d’achat, il pourra alors tout simplement appeler le vendeur pour lui dire qu’il a une offre d’achat au prix de xxx xxx$ et valider avec lui si le vendeur désire que l’offre soit mise par écrit.

Dans tout ce processus, personne ne veut perdre son temps. Donc advenant que le vendeur ait l’impression que les acheteurs et lui sont trop loin d’une entente, il peut dire à l’agent d’immeuble de ne pas faire préparer d’offre d’achat écrite. Tout le monde aura alors sauvé du temps et des efforts.

Qu’est-ce que contient une offre d’achat?

Comme mentionné plus haut, l’offre d’achat est un document légal. Elle doit contenir les éléments suivants:
* Le nom et prénoms du ou des acheteurs
* Le nom et prénoms du ou des vendeurs
* l’adresse de la propriété sur laquelle porte l’offre d’achat
* Prix pour lequel vous offrez d’acheter la propriété

* Liste d’inclusions. Ceci correspond à la liste de biens et de meubles qui seront inclus dans le prix d’achat. Les classiques: rideaux, lave-vaiselle, luminaires, etc. Il vaut mieux en mettre plus que pas assez. Si vous craignez que le vendeur quitte en possession de quelques choses qu’il aurait dû laissé selon vous, inscrivez le dans les inclusions!! Donc indiquez clairement dans votre offre d’achat tous les éléments situés à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison qui, selon vous, sont inclus dans le prix d’achat;

* Montant de l’acompte.

* Date de prise de possession de la propriété. Généralement, la date de prise de possession de la maison se situe entre 30 à 60 jours après la date de l’offre d’achat. Mais il n’y a pas de règle. Il s’agit que les acheteurs / vendeurs s’entendent. Il faut par contre être conscient qu’un vendeur pourrait ne pas être à l’aise avec un délai trop long car il est tenu de garder la maison telle qu’au moment de l’offre d’achat et ce, jusqu’à la prise de possession. Ainsi par exemple, si le réservoir à eau chaude brisait durant cette période, il serait tenu de le remplacer à ses frais.

* La demande d’un certificat de localisation à jour. Votre notaire l’exigera et il est normalement de la responsabilité du vendeur de le fournir.

* Délai pour répondre à l’offre d’achat. C’est à dire que l’offre d’achat doit inclure la date à laquelle l’offre d’achat n’est plus valide. En résumé c’est la date jusqu’à laquelle le vendeur a pour répondre à votre offre d’achat.

* Toutes les autres conditions relative à l’offre d’achat Encore une fois, les classiques: Obtention d’un rapport d’inspection satisfaisant, Approbation du prêt hypothécaire par un prêteur, etc À chacune des conditions un délai sera également associé. Par exemple, l’acheteur devra avoir fourni une preuve de financement dans les prochains 10 jours.

Ça en fait des choses n’est-ce pas! Mais ne vous laissez pas impressionner. Une fois que vous aurez fixé le prix de votre offre d’achat, le reste se fera facilement! En effet, ce qui risque d’être le plus difficile dans l’élaboration de l’offre d’achat c’est de décider de quel prix offrir!! Il faut se le dire, personne ne veut payer trop cher mais vous ne voudriez pas présenter une offre d’achat avec un prix que le vendeur trouverait ridicule. Vous vous sentirez possiblement dans une partie de Poker à essayer de deviner le prix à présenter pour ne pas faire fuir le vendeur. Vous pouvez en discuter avec votre agent d’immeuble. Bien qu’il n’ait pas le droit de divulguer de l’information que son vendeur lui aurait fourni, il pourra probablement vous guider et vous aider à réfléchir.

Vivre l’expérience de l’offre d’achat

Vous êtes prêt? 1,2,3 Partez !! Et oui lorsque le processus d’offre d’achat démarre vous vous sentirez litéralement dans un contre la montre! L’expérience est à la fois excitante et stressante. Il ne faut pas se le cacher, la psychologie de l’acheteur veut qu’à partir du moment qu’il fait une offre d’achat, c’est qu’il se voit vivre dans cette nouvelle maison. Il l’a veut !! Bien entendu le niveau auquel il veut la propriété va varier d’une personne à l’autre. C’est un peu pour cette raison et pour l’aspect émotif de la transaction que Maison Achat vous suggère fortement de décider de votre prix maiximum avant même que vous présentiez votre offre d’achat. Jusqu’où serez vous prêt à faire monter votre prix? Si vous ne le faite pas à ce moment, vous risquez de vous retrouver avec une offre d’achat signée et un prix beaucoup plus élevé que vous vouliez payer. Donc, conseil d’ami: au moment de fixer le prix de votre offre d’achat, décidez en même temps votre prix plafond et tenez vous en à ce prix !!!

Au moment où l’offre d’achat est présentée, voici les principaux scénarios qui peuvent se passer:
Scénario 1 Vous présenter votre offre d’achat et le vendeur l’accepte tel quel. L’entente est alors conclue ! Ce cas n’arrive pas très souvent alors il ne faudrait pas trop compter sur ce scénario.

Scénario 2 Le vendeur n’est pas prêt à accepter votre offre d’achat comme elle est écrite. Par contre, il désire continuer la négociation avec vous. Il peut alors faire une contre-offre pour exiger un prix plus élevé et/ou modifier certaines conditions.

* Si vous êtes prêt à modifier certains éléments de votre offre d’achat, vous retournez l’offre d’achat au vendeur en y indiquant par exemple un prix plus élevé que votre offre originale. Le vendeur accepte cette contre-offre. L’entente est conclue. Dans ce scénario, dites-vous que plusieurs offres et contre-offres peuvent être présentées.

* Vous pouvez par contre refuser de changer vos conditions. Alors vous refusez la contre-offre et la vente n’est pas conclue. Comme mentionné plus haut, tout ce processus est très émotif. Attention de ne pas augmenter votre prix et de vous retrouvez avec des problèmes de finance par la suite.